Romans

L’amie prodigieuse Elena Ferrante : Tome 01

A13862.jpg

Coup de ❤
                                                  9/10

Hello tout le monde! Aujourd’hui, je vais vous présenter un livre que j’ai beaucoup apprécié et je l’ai même dévoré. Il s’agit de « L’amie prodigieuse » écrit par Elena Ferrante et paru aux éditions Gallimard.

Naples, fin des années cinquante. Deux amies, Elena et Lila, vivent dans un quartier défavorisé de la ville, leurs familles sont pauvres et, bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila, la surdouée, abandonne rapidement l’école pour travailler avec son père et son frère dans leur échoppe de cordonnier. En revanche, Elena est soutenue par son institutrice, qui pousse ses parents à l’envoyer au collège puis, plus tard, au lycée, comme les enfants des Carracci et des Sarratore, des familles plus aisées qui peuvent se le permettre. Durant cette période, les deux jeunes filles se transforment physiquement et psychologiquement, s’entraident ou s’en prennent l’une à l’autre. Leurs chemins parfois se croisent et d’autres fois s’écartent, avec pour toile de fond une Naples sombre mais en ébullition, violente et dure. Des chemins qui les conduiront, après le passage par l’adolescence, à l’aube de l’âge adulte, non sans ruptures ni souffrances. Formidable voyage dans Naples et dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse trace le portrait de deux héroïnes inoubliables, qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse jusqu’au plus profond de leur âme.

Elena Ferrante, dans son ouvrage, nous offre une écriture fluide, honnête et sans fioriture qui toutefois n’en reste pas moins magnifique et prenante. Cette manière d’écrire nous permet de vite rentrer dans l’histoire car nous avons la sensation d’être au cœur de l’action. J’ai trouvé ça intelligent de faire commencer l’histoire dans le présent et d’ensuite raconter le passé car cela permettait de se sentir en immersion complète et d’avoir l’impression que cette histoire est la nôtre. Je pense qu’il est facile de se l’approprier car des éléments de l’amitié entre Elena et Lina peuvent rappeler à chacun une amitié vécue. Deux amies qu’on aime et déteste à la fois à cause d’un certain mutisme. Mais cette amitié ne serait rien si elle n’avait pas été étoffée par des personnages secondaires délicieusement imparfaits tout comme nos deux protagonistes. Cette histoire se révèle être d’un réalisme époustouflant rappelant presque une biographie (je n’ai d’ailleurs sûrement pas été la seule à penser que c’était une biographie). Une fois le livre en main, il m’a été impossible de le lâcher. Cette semaine de lecture s’est transformée en voyage dans le temps où j’ai eu le privilège de découvrir Naples durant les années 50.

À tous les adultes: je pense que vous l’aurez compris, je vous recommande ce livre.

Je vous laisse, je vais filer acheter le second tome.

Bisous et n’hésitez pas à laisser des commentaires je me ferai un plaisir de vous répondre.

Sian.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s