Mangas

Les enfants de la Baleine

Les-enfants-de-la-baleine-tome-1

8/10

Hello! Hello! Je vais vous présenter un manga dont vous avez sûrement déjà entendu parler. Il s’agit « Des enfants de la Baleine » d’UMEDA Abi édité par Glénat.

Dans un monde où tout n’est plus que sable, un gigantesque vaisseau vogue à la surface d’un océan de dunes. Il abrite des hommes et des femmes capables pour beaucoup de manipuler le saimia, un pouvoir surnaturel qu’ils tirent de leurs émotions. Ce don les condamne cependant à une mort précoce.À bord de la “Baleine de glaise”, ils vivent leur courte vie coupés du reste du monde.
Jusqu’au jour où, sur un vaisseau à la dérive, le jeune Chakuro fait une étrange rencontre…

les enfants et la baleine plage

Cette lecture s’est avérée être aussi intrigante que passionnante. Dans cet univers où la mer est faite de sable, les sentiments ne semblent pas vraiment être les bienvenus. Étrange non? Mais il est évidemment difficile de les cacher complètement. Ce manga serait-il une remise en question de nos attitudes par rapport aux émotions? Bref, univers tout à fait inédit pour ma part.

Le style de dessin de ce manga me plaît énormément. Je le trouve expressif, profond, recherché. Les backgrounds, quant à eux, sont fournis et très précis.

Premier tome qui nous donne plein d’informations sans plus les expliquer et ce qui pourrait perdre certains lecteurs, cependant, il suscite fortement l’intérêt et donne envie de continuer l’histoire. Cela s’apparente à une histoire de génie mais il est encore trop tôt pour pouvoir l’affirmer. Si vous hésitez à vous lancer dans la lecture de ce manga, n’hésitez plus.

#Sian

Publicités
Mangas

Pline : L’appel de Néron

Pline (2)

7/10

Hello tout le monde! Aujourd’hui, petit commentaire sur le premier tome du manga intitulé « Pline », écrit par YAMAZAKI Mari et dessiné par TORI Miki, publié aux éditions Casterman.

Vingt ans avant sa mort dans l’éruption du Vésuve, Pline se rend en Sicile pour mesurer l’ampleur des destructions occasionnées par une éruption volcanique. Il y rencontre Euclès, jeune homme qui vient de tout perdre et qui, peu à peu, deviendra son scribe. Durant toutes les années qui suivent, et jusqu’à la mort de Pline, Euclès sera à la fois le témoin privilégié de son génie et le spectateur étonné de son quotidien rythmé par une curiosité insatiable, parfois au mépris des obligations propres à ses charges publiques.

pline-1-ext-1 (2)

Cette lecture s’est révélée assez différente des autres. Nous sommes bien dans un style manga historique mais j’ajouterais historique hypothétique. Pline, le personnage principal a existé, certes, mais il ne reste de lui que peu traces. Par conséquent, les auteurs ont dû combler les trous avec leur imagination. Les auteurs ne cherchent aucunement à dissimuler cela, ils font preuve d’une grande transparence à ce sujet au début du livre.

Je n’ai pas lu ce manga en une fois car il m’a semblé plus dense que les autres. Cet échelonnement m’a permis de mieux apprécier la lecture. En effet, j’avais commencé à lire cette oeuvre comme une aventure et ce fut une grosse erreur parce que pour une aventure, ne nous mentons pas, cela manque cruellement d’action et d’avancement. Alors que si on lit cette oeuvre comme une découverte des pensées et des réflexions de Pline, la lecture semble nettement plus intéressante. On ressent l’inspiration puisée dans les œuvres de Pline lui-même (comme par exemple: Histoire naturelle).

Voilà une lecture que je recommanderais sans hésiter, surtout aux amoureux de la période antique. La précision des dessins ne pourra qu’impressionner les lecteurs (mélange entre manga et comics je trouve) et l’histoire vous plonger 2000 ans en arrière.

#Sian

Mangas

Deathtopia : Tome 01

Deathtopia_tome_01

8/10

Salut à tous et surtout BONNE ANNÉE! Aujourd’hui, je vais vous parler d’un manga des éditions Soleil écrit et dessiné par YAMADA Yoshinobu .

Résumé:

Kô Fujimura, un jeune homme de 19 ans, est admis aux urgences les yeux ensanglantés après avoir été renversé par une voiture. Les médecins parviennent à sauver sa vue, mais depuis l’opération, il est doté d’un étrange pouvoir de perception : il a le don de voir ceux qui ont « quelque chose en plus ». Il va alors mettre sa nouvelle faculté au service de trois jeunes et belles policières qui tentent d’élucider d’horribles et mystérieux meurtres.

Le titre, Deathtopia, est déjà annonciateur de bonne humeur … Je tiens à préciser que ce manga est une histoire policière classique mais parlant de crimes horribles et proposant des images vraiment explicites de ceux-ci. Âmes sensibles passez votre chemin.

L’histoire en elle même est très bien ficelée et agréable à lire quelques petits moments ecchi sont présents entre les scènes un peu gores sûrement dans le but de faire redescendre la pression chez le lecteur.

Les dessins, quant à eux, sont vraiment très jolis et les backgrounds sont présents et bien réalisés .

2dbdb5dd46ba9bec673b6275e200492c55f70123_hq
J’ai tout de suite été pris dans cette intrigue qui attise notre curiosité. En effet, certains indices sont donnés pour nous permettre de réfléchir à la suite sans en dire trop.

Je recommande vraiment ce manga aux personnes MAJEUR qui ne sont pas trop sensibles :-).

Merci à tous

Youwez

Mangas

Brynhildr in the darkness tome 1

Couv_195236

7/10

Hello tout le monde! Enfin une nouvelle critique! Nos vies personnelles, ces derniers temps, ne nous ont malheureusement pas permis de lire. Mais voilà, maintenant nous nous y remettons et avec une lecture de manga plutôt intrigante et très intéressante. Il s’agit de « Brynhildr in the darkness » écrit par Lynn Okamoto et publié par les éditions Tonkam.

Lorsqu’il était enfant, Murakami passait son temps avec une fille nommé Kuroneko. Celle-ci croyait en l’existence des aliens et un jour, elle décida de la lui prouver. Mais un accident arriva : Murakami est grièvement blessé et Kuroneko meurt. Les années passent, sans que Murakami ,ne puisse oublier son amie et continue de chercher des preuves quant à l’existence des aliens. Un jour, une jeune fille nommée Kuroha Neko fait son apparition en tant que nouvelle élève dans sa classe. Pensant son amie vivante, il la questionne, mais malgré leur troublante ressemblance, il s’avère que la jeune fille ne connaît pas Murakami. Seulement, elle lui révèle qu’un accident le concernant allait bientôt avoir lieu…

PlancheA_195236

Pour ce manga, je ne pourrai pas vous dire que sa couverture m’a attirée au premier regard et donc que je n’ai pu m’empêcher de le lire. Non! J’aurais pu passer pas mal de fois devant sans jamais être tentée car la couverture me paraissait quelconque. Mais Youwez m’a donné le livre en me demandant de le lire comme j’avais un peu de temps et heureusement! Bon autant vous le dire, on n’est pas vraiment plongé dans une ambiance propice à la gaieté: l’histoire commence par un décès et ceux-ci s’enchaînent. On y retrouve quand même une combinaison d’humour et de sensibilité pour alléger le tout. L’histoire est prenante, remplie d’intrigue et de suspens ce qui nous donne simplement envie d’en savoir plus, de comprendre qui est cette jeune fille mystérieuse et ce qui va lui arriver. Même si la couverture ne m’avait pas attirée, je dois bien avouer que les dessins sont très beaux, ils sont bien travaillés ainsi que les backgrounds.

Je recommande cette lecture mais gardez à l’esprit que c’est un seinen. Certaines images sont sanglantes et d’autres un peu osées.

Bisous #Sian

Encyclopédies et créations

Encyclopédie des revenants et non-morts

DSC_0169 (2)

9/10

Hello tout le monde! Un peu avant Halloween nous avions reçu l’ « Encyclopédie des revenants et des non-morts. Fantômes, vampires et zombies. » créée par Lionel Behra, Vanessa Callico et Senyphine aux éditions du Héron d’argent. Je l’ai terminée et suis ravie de cet achat.

Cette encyclopédie est scindée en quatre chapitres : Revenants et autres apparitions, les lieux hantés, vampires et autres créatures assoiffées de sang et enfin zombies et morts vivants. Chaque chapitre a son lot de surprises et de nouvelles découvertes pour toute personne envieuse d’élargir ses connaissances.

DSC_0163 (2)

Les articles sont tous accompagnées d’une citation liée au sujet de ce dernier. Dans le corps de l’article on en apprend plus sur les origines, l’évolution du mot, notre rapport actuel avec ce mot, la première rencontre du phénomène ou encore une description physique. Une illustration complète chacun des points et celles-ci sont tout simplement magnifiques. On a l’impression d’être immergé dans un univers Burtonien (J’adore =D). L’absence d’une bibliographie permettant de prendre connaissance des sources utilisées constitue une déception pour moi. C’est dommage parce qu’on ressent les recherches effectuées par les auteurs.

Ce n’est pas uniquement une encyclopédie, c’est une oeuvre d’art et je la conseille à tous. Vivement la prochaine.

#Sian

Items Tests

Box « Once upon a book »

DSC_0162

Hello tout le monde ! Cette fois-ci ce n’est pas sur un livre que je vais donner mon avis, mais plutôt sur un concept. Vous avez peut-être déjà entendu parler de boxes littéraires ? Vous savez cette nouvelle tendance où vous commandez une box selon un thème, mais vous ne savez pas ce qu’elle va contenir. Ce sont les libraires qui choisissent pour vous votre boite (en fonction de vos goûts, des succès du moment et des livres disponibles pour le thème). Alors après avoir regardé différentes boxes existantes, je me suis lancée et j’ai opté pour « Once upon a book ». Pourquoi celle-là ? Tout simplement parce qu’elle offre la possibilité de commander une box sans être abonné et n’étant pas sûr d’aimer chaque thème mensuel c’était (selon moi) la meilleure solution pour commencer.

À la confection de ces boites se trouvent deux passionnées : Éloïse et Manon. Chaque mois, elles décident du thème. Mais ne pensez pas que le choix s’arrête à une box par mois. Vous pouvez également choisir une boite cadeau, une boite anniversaire, une boite parents/enfants ou encore une boite beaux livres. Et si le thème du mois ne vous plaît pas alors que celui d’un mois précédent oui, vous aurez dans ce cas-là la chance de pouvoir la commander grâce aux rééditions de boxes. Bref, tout le monde peut y trouver son bonheur.

Mon choix s’est arrêté sur le thème : »entre Rêves et Cauchemars », version grande box c’est-à-dire un à trois livres selon nos goûts et un livre sur la thématique. Cela est normalement accompagné de goodies (marque-page, cartes…) et de gourmandises.

DSC_0165

Le mardi 31 octobre (le jour d’Halloween…un hasard ? Je ne crois pas…) j’ai eu le grand plaisir de recevoir une petite boite en carton. Il a évidemment fallu que je l’ouvre pour voir ce qu’il s’y cachait. Je suis alors tombée (non… non, je ne me suis pas fait mal merci) sur un petit emballage noir me souhaitant un joyeux Halloween. J’ai ensuite procédé au déballage de cet attrayant paquet et y ai trouvé deux livres, un marque-page et une carte-citation. Aucune gourmandise ne se trouvait dans ce paquet, mais ce n’est pas une mauvaise surprise, sur le site, il est bien précisé que les gourmandises ne conviennent pas pour l’international (les marrons et le potimarron n’étaient pas dans la box évidemment).

DSC_0166

Pour conclure cet article, je dirais que si une box littéraire vous tentait mais que vous hésitiez et bien n’hésitez plus! Quoi que vous commandiez vous serez gagnant et cela vous fera une autre expérience de lecture (lien ici).

Je vous souhaite à tous une très bonne fin de soirée. Bisous

#Sian

Romans

L’amie prodigieuse celle qui fuit, celle qui reste

IMG_1328

9/10

Hello tout le monde! J’ai enfin terminé le troisième tome de « l’amie prodigieuse: Celle qui reste et celle qui fuit ».

Pour Elena, comme pour l’Italie, une période de grands bouleversements s’ouvre. Nous sommes à la fin des années soixante, les événements de 1968 s’annoncent, les mouvements féministes et protestataires s’organisent, et Elena, diplômée de l’École normale de Pise et entourée d’universitaires, est au premier rang. Même si les choix de Lila sont radicalement différents, les deux jeunes femmes sont toujours aussi proches, une relation faite d’amour et de haine, telles deux sœurs qui se ressembleraient trop. Et, une nouvelle fois, les circonstances vont les rapprocher, puis les éloigner, au cours de cette tumultueuse traversée des années soixante-dix.

Comme pour les tomes précédents la couverture représente bien le cœur du livre: deux jeunes femmes représentant les deux protagonistes dans une ruelle type Italie (on ne sait pas si la photo a été prise en Italie mais c’est ce que cela nous évoque. Si ça tombe elle a été prise dans un coin méconnu de Finlande (rien à voir -_-‘) qui sait?). La couverture nous annonce la suite de l’histoire des deux amies. Dans le premier tome, nous sommes au cœur de Naples avec la rencontre, l’enfance et l’adolescence de Lila et Elena. Il nous offre l’opportunité de nous familiariser avec tous les personnages importants du quartier et de découvrir leur vie familiale à cette époque. Au cours du second, l’auteure développe l’histoire autour du mariage, de la vie de mariée et de jeune fiancée d’un point de vue extérieur à Elena puisque ces thèmes concernent Lila et d’autres filles du coin. Dans le troisième, cela change car cette fois-ci c’est de la vie de femme mariée d’Elena dont on est témoins. Elle va devoir gérer une vie de femme, de mère et d’écrivain en même temps, ce qui sera loin d’être évident pour elle. Un nouveau thème fait son apparition : la politique. On y voit des confrontations violentes entre communistes et socialistes mais également entre ouvriers et patrons.

IMG_1329
Nous ne connaissons que peu de choses de l’auteure, Elena Ferrante n’étant qu’un pseudonyme, sa véritable identité reste encore un mystère. Même si elle a révélé au cours d’une interview écrite que cette oeuvre était d’inspiration autobiographique nous avons l’impression de lire une autobiographie. Comme les deux tomes précédents, il m’a été difficile de lâcher le livre tellement l’envie de connaître la suite était forte. Je ne sais pas si c’est ce que vous avez ressenti à la lecture du tome mais n’hésitez pas à me faire part de votre avis.

Vivement la traduction du tome 4. Bisous. # Sian